Dans un jardin qu’on dirait éternel

JAPON – DRAME – 1H40 – VOSTF
RÉALISÉ PAR TATSUSHI ŌMORI
AVEC HARU KUROKI, MIKATO TABE, KIKI KIRIN, MAUY HARADA, SAYA KAWAMURA

Pour en savoir plus :
• voir la fiche sur AlloCiné
• voir la fiche sur Sens Critique
• voir la fiche sur Club V.O.
Téléchargez le dossier de presse

RÉSUMÉ

Dans une maison traditionnelle à Yokohama, Noriko et sa cousine Michiko s’initient à la cérémonie du thé. D’abord concentrée sur sa carrière dans l’édition, Noriko se laisse finalement séduire par les gestes ancestraux de Madame Takeda, son exigeante professeur. Au fil du temps, elle découvre la saveur de l’instant présent, prend conscience du rythme des saisons et change peu à peu son regard sur l’existence. Michiko, elle, décide de suivre un tout autre chemin.

CRITIQUES

★★★★★ ÀVOIR-ÀLIRE – Derrière un ton léger et poétique, le premier film sur les écrans français du réalisateur Tatsushi Ōmori propose une critique terrible de la condition de la femme au Japon. Dans un jardin qu’on dirait éternel invite à une mobilisation de tous les sens du spectateur. Proprement éblouissant. 

★★★★☆ POSITIF – Tatsushi Ōmori, avec discrétion et parfois avec une certaine grâce, reproduit le cycle des saisons, les années qui passent et le geste que l’on acquiert doucement.

★★★★☆ TÉLÉRAMA – Sim­plicité et raffinement dialoguent, légèreté et profondeur se répondent : voilà l’accord parfait.

SÉANCES (les séances en VOSTF sont suivies de la mention « vo »)

Semaine du 18 au 24 novembre 2020

ME. 18JE. 19VE. 20SA. 21DI. 22LU. 23MA. 24
16:30 vo

BANDE-ANNONCE