Rencontres d’Été

Couleurs du Temps

19e Rencontres d’Été en Normandie

Évènements proposés à Dives-sur-Mer par la Médiathèque Jacques Prévert, en partenariat avec la Compagnie PMVV Le Grain de Sable.

Programme complet des Rencontres d’Été.

Rencontre avec Marcus Malte

Présentation : Christine Lillemer

Jeudi 23 juillet à 18h00 – Cinéma Le Drakkar – Entrée libre

Auteur prolifique inclassable, Marcus Malte fascine par sa capacité à jongler avec les genres, à dynamiter les codes littéraires, à filer où on ne l’attend pas. Entre roman social, satire et récit d’anticipation, il offre dans Aires (Zulma) une nouvelle critique acerbe et poétique de la France contemporaine en parcourant ses autoroutes. Un roman choral à l’écriture jubilatoire : « Ils sont sur l’autoroute, chacun perdu dans ses pensées. La vie défile, scandée par les infos, les faits divers, les slogans, toutes ces histoires qu’on se raconte – la vie d’aujourd’hui, souvent cruelle, parfois drôle, avec ses faux gagnants et ses vrais loosers. »

Marcus Malte est l’auteur de recueils de nouvelles, de livres pour la jeunesse et de romans publiés aux éd. Zulma comme Garden of love (grand prix des lectrices de Elle), Le Garçon (prix Femina) et Aires.

Être femme et artiste à l’époque impressionniste

Conférence de Laurent Manœuvre

Mardi 28 juillet à 18h00 – Cinéma Le Drakkar – Entrée libre

En 1872, Berthe Morisot note dans son journal : « Ce que j’y vois le plus clairement, c’est que mon état est insoutenable à tous les points de vue ». Elle témoigne ainsi de la tension entre ses ambitions d’artiste et le joug que la société impose alors aux femmes. Dans la deuxième moitié du 19e siècle, plusieurs artistes, telle Mary Cassatt, militent pour obtenir une égalité des droits. Cette reconnaissance passe à la fois par la formation (l’académie ne s’ouvrira aux femmes qu’en 1897) et par la liberté des choix esthétiques. En réalité, c’est à une lutte contre toute discrimination que ces femmes s’engagèrent.

Laurent Manœuvre, historien de l’art, commissaire d’expositions, spécialiste d’Eugène Boudin, travaille sur l’impressionnisme et ses origines. Parmi ses livres : Mary Cassatt, au cœur de l’impressionnisme (À propos), Les pionnières femmes et impressionnistes et un roman La Peintre (Des Falaises). Il est responsable de la diffusion numérique des collections publiques françaises à la Direction des musées de France.

Impression Morisot

Rencontre avec la réalisatrice Monique Quintart

Mardi 28 juillet à 21h00 – Cinéma Le Drakkar – Entrée libre

Le film est constitué des étapes du voyage de Monique Quintart à la rencontre de la peinture de Berthe Morisot (1841-1895), de ses œuvres graphiques, de ses textes et des paysages et maisons où elle a vécu et travaillé. Autant d’éléments de la construction d’un portrait.

Monique Quintart a réalisé une quinzaine de films, dans des univers très différents : celui de femmes et familles de prisonniers, Hortensia, je t’aime – signé Alexis ;  celui d’habitants du quartier européen, À l’ombre des buildings en fleurs ; un street movie dans Bruxelles sur les pas de son enfance, Une vi(ll)e habitée Elle est aussi cofondatrice de l’association Le P’tit Ciné.

Film documentaire de Monique Quintart (2016, 52’). Halolalune Production avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la SCAM et le musée d’Orsay.

Lecture musicale et apéritif

Compagnie PMVV Le Grain de Sable

Vendredi 14 août – Les Halles – Tarif : 12€ – Réservation à la Médiathèque Jacques Prévert (02 31 24 29 27)

Spontanées ou longuement préparées, bienvenues sont les fêtes qui viennent rompre l’ordinaire des jours et embraser l’existence. Débordantes de couleurs et de bruits, dilatant les cœurs et les corps, elles rassemblent et célèbrent la Vie en somme ! Au bal ou au carnaval, du supermarché au palais princier, vous serez invités à faire la noce et des tours de manège… Une soirée pour fêter l’anniversaire des 20 ans de la Compagnie PMVV le grain de sable !

Conception et interprétation : Philippe Müller et Vincent Vernillat. Contrebasse et chant : Antoine Godey. Accordéon : Christian Anger. Piano : Nicolas Raoult.